5 erreurs à éviter avec le Polygel

Vernis normal pour les ongles en polygel : 5 erreurs typiques.

 

C’est bon à savoir : Un vernis normal peut également être utilisé pour les ongles en gel.

Vous pouvez donc changer de couleur ou vous rafraîchir sans avoir à vous rendre chez le manucure professionnel.

Pourvu que vous connaissiez ces astuces pour éviter les erreurs typiques.

Le vernis à ongles n’est pas un problème avec les ongles artificiels. Mais en retour, les ongles en gel ont l’air mal entretenus lorsqu’ils poussent.

De plus, vous devez vous rendre chez un professionnel pour chaque changement de couleur ou de design des ongles.

Ne serait-il donc pas formidable si nous pouvions également utiliser un vernis normal pour les ongles en polygel ?

Pas de problème : si vous évitez ces cinq erreurs, vous pouvez commencer à peindre comme vous le souhaitez :

 

Vernis pour ongles en gel : ces 5 erreurs sont commises par tout le monde

 

Erreur 1 : Utiliser le mauvais vernis à ongles

La bonne nouvelle d’abord : il n’y a pratiquement aucun problème à utiliser un vernis normal pour les ongles en gel.

Cependant, c’est un peu différent avec les vernis spéciaux comme la gomme-laque, les vernis à sable mat ou les vernis à ongles à paillettes.

Tous ces vernis à ongles ne peuvent être retirés de l’ongle qu’avec difficulté et uniquement avec un dissolvant agressif.

Les ongles en gel ne peuvent pas résister à une telle contrainte, de sorte que l’utilisation d’un vernis à ongles spécial n’est pas recommandée.

Les vernis normaux sans effets spéciaux, en revanche, sont également inoffensifs pour les ongles en gel.

Lire aussi : le vernis et le polygel.

 

Erreur 2 : Mauvais dissolvant de vernis à ongles

Autre erreur typique : vous utilisez un dissolvant de vernis à ongles contenant de l’acétone.

  • Ce n’est pas une bonne idée, parce que :

L’acétone dissout non seulement le vernis, mais aussi la couche supérieure des ongles en gel.

Veuillez donc à utiliser des produits sans acétone ou même des dissolvants spéciaux pour les ongles artificiels ; ils sont beaucoup plus doux.

 

Erreur 3 : Oublier la couche de fond

Pour gagner du temps, beaucoup mettent le vernis à ongle directement sur les ongles en gel au lieu de les sceller avec une couche de base transparente au préalable.

  • Que peut-il arriver ?

Les couleurs particulièrement colorées ou sombres rongent vraiment la couche de gel et ne peuvent plus être éliminées.

Dans ce cas, les clous doivent être poncés. Magnifiquement ennuyeux.

Ongles en gel : lorsque vous peignez avec un vernis à ongles standard, évitez ces erreurs !
Vous appliquez donc du vernis à ongles sur des ongles en gel.

 

 


Erreur 4 : Ongle naturel non scellé

L’espace qui se crée lors de la pousse des ongles en gel au niveau du lit de l’ongle peut être dissimulé en peignant par-dessus.

L’effet : les ongles ont à nouveau l’air soignés et la visite au service de soins des ongles peut être reportée de quelques jours.

  • Mais attention :

N’appliquez jamais le vernis coloré directement sur l’ongle naturel repoussant, mais scellez-le (tout comme les ongles en gel, voir ci-dessus) avec une couche de base transparente.

Seule une telle couche protectrice peut empêcher de manière fiable que le vernis de couleur ne se glisse accidentellement sous la couche de gel et ne provoque une décoloration tenace.

 

Erreur 5 : différence de volume non compensée

Les ongles en gel sont toujours légèrement plus épais que les ongles naturels.

Surtout lorsque la couche de gel se développe, on peut voir clairement cette différence.

Si vous vous contentez de polir le sillon ainsi obtenu, le résultat de la couleur semble uniforme à première vue.

Néanmoins, en y regardant de plus près, la différence de volume entre les ongles naturels et les ongles en gel est clairement visible.

  • Qu’est-ce qui aide ?

Mettez un peu de vernis à repasser transparent dans les rainures.

Les polis gonflants sont plus visqueux que les vernis ordinaires et compensent ainsi la différence de volume entre les ongles naturels et les ongles en gel.

Ce n’est que lorsque toutes les rainures sont égalisées de cette manière que l’on applique le véritable vernis de couleur. Qu’il sèche bien, c’est fait !

Et maintenant, quelques bonnes nouvelles à la fin :

En raison de la surface lisse et régulière, le vernis normal tient souvent mieux sur les ongles en gel que sur les ongles naturels. Cool, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *